Nelson Mandela “Ma vie est un combat”

 

      Nelson Mandela s'est éteint le 5 décembre 2013. Il a reçu un hommage international  pour sa volonté inébranlable de mettre fin au régime d'apartheid et surtout d'y être parvenu par la voie de la négociation plutôt que par celle des armes.

Nelson MandelaNelson Mandela engage son combat contre l’apartheid à vingt quatre ans quand jeune étudiant il rejoint l’ANC *. Deux ans plus tard il fonde avec quelques amis la Ligue des jeunes de l’ANC, insufflant ainsi un regain de dynamisme et de détermination à toute l’organisation.

Les grandes campagnes pour l’abolition des lois discriminatoires menées en 1951-1952 mobilisent largement les adversaires de l’apartheid mais se heurtent à l’intransigeance du pouvoir qui applique avec zèle le programme pour lequel il a été élu, par la minorité blanche, trois ans plus tôt : durcissement des lois de séparation des races et répression accrue.

Jusqu’en 1960 les actions entreprises s’inspirent des préceptes de Gandhi, mais la répression meurtrière de la manifestation de Sharpeville ce printemps-là fait évoluer Nelson Mandela et l’ANC vers la lutte armée. Non seulement le gouvernement reste fermé à toute évolution, mais il réprime violemment les marches pacifiques. Nelson Mandela met donc en place la branche armée et entre dans la clandestinité.

Il est arrêté en juillet 1963, ce n’est pas la première fois, mais cette fois-ci on le condamne à la prison à perpétuité, au bagne de Robben Island. Dans les années 70 et 80 le gouvernement de l’époque lui propose la liberté s’il accepte de négocier et de renoncer à son combat. Mais Nelson Mandela refuse, estimant que les idées qu’il défend sont bien plus fondamentales que sa personne. Au fil des ans, il devient “le plus ancien prisonnier politique du monde”.

Le 11 février 1990 Nelson Mandela est libéré, il a alors soixante douze ans. Une foule enthousiaste l’acclame. Noirs, blancs, métis fêtent ensemble et avec lui sa victoire, leur victoire : le système politique d’apartheid a rendu les armes ; une Afrique du Sud nouvelle peut naître.

Mais un siècle de haine, de violence, d’injustice, de mépris, de peur ne peut s’effacer aisément et beaucoup de Sud-Africains se sentent toujours ennemis. Sa fidélité et le prix payé pour son idéal d’une société fraternelle lui donnent l’aura nécessaire pour mener à bien une tâche nouvelle : éviter l’implosion de la société sud-africaine.

Le prix Nobel de la Paix, qu’il reçoit avec son partenaire politique Frederick de Klerk, en 1993, rend hommage à son formidable travail et à son charisme exceptionnel.

En 1994, les premières élections multiraciales le conduisent à la présidence de la république.

Nelson Mandela et Desmond Tutu

En 1995, il gagne un autre combat, aux côtés de Desmond Tutu, celui pour l’abolition de la peine de mort.
Et ces dernières années, ses talents de négociateur sont encore requis pour apaiser certains conflits en Afrique.
Aujourd’hui, son dernier ennemi déclaré est le sida qui décime largement son pays et tout le continent. “Ma vie est un combat” a-t-il dit, elle est un exemple aussi.

Congrès National Africain, organisation fondée en 1912 pour lutter contre le Colour Bar qui était un code instauré par les Britanniques en 1910 pour réglementer les relations interraciales.

Déclaration finale de Nelson Mandela lors du procès de Rivonia en 1964 où il avait été condamné à la prison à vie. Il avait assuré lui-même sa défense, expliquant longuement les raisons de son engagement :

"Au cours de ma vie, je me suis entièrement consacré à la lutte du peuple africain. J’ai lutté contre la domination blanche et j’ai lutté contre la domination noire. Mon idéal le plus cher a été celui d’une société libre et démocratique dans laquelle tous vivraient en harmonie et avec des chances égales. J’espère vivre assez longtemps pour l’atteindre. Mais si cela est nécessaire, c’est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir".

Le 27 avril 1994, jour des premières élections libres d’Afrique du Sud : "Ce jour était le résultat des incroyables sacrifices de milliers d’hommes et de femmes, de gens dont le courage et les souffrances ne seraient jamais ni comptés ni remboursés. Ce jour là, comme tant d’autres fois, j’ai ressenti que je n’étais que la somme de tous ces patriotes africains disparus avant moi. Cette longue et noble lignée s’achevait et recommençait avec moi. Je souffrais de ne pouvoir les remercier et de savoir qu’ils ne connaîtraient jamais le fruit de leur sacrifices. (...)

En ce qui me concerne, je n’ai jamais regretté mon engagement dans la lutte, et j’ai toujours été prêt à affronter les épreuves qui m’ont touché personnellement. Mais ma famille a payé mon engagement d’un prix terrible, peut-être trop élevé.(...) Au début, je n’ai pas choisi de placer mon peuple au-dessus de ma famille, mais en essayant de servir mon peuple, j’ai découvert que je ne pouvais plus remplir mes obligations de fils, de frère, de père, de mari".

 

Biographie succincte

Nelson Rolihlahla Mandela est l'un des plus grands hommes d'Etat du 20è siècle+Biographie : 1er partie

Nelson Rolihlahla Mandela est l'un des plus grands hommes d'Etat du 20è siècle :2eme partie

Portrait de Nelson Mandela, quelques dates essentielles et références de textes en ligne

Un résumé et un commentaire de l’autobiographie de Nelson Mandela “Un long chemin vers la liberté”

Le cheminement politique qui a transformé les adversaires Nelson Mandela et Frederik de Klerk en alliés

Portraits d'abolitionnistes

Le combat pour l’abolition de la peine de mort avec Desmond Tutu

L’essentiel sur l’apartheid et ses lois

L’origine et la finalité de l’apartheid

Histoire de l'apartheid

L’histoire de l’apartheid en quelques dates principales

L'avènement de l'apartheid en Afrique du Sud, partie I: une longue et violente histoire coloniale

L'apartheid en Afrique du Sud: partie II l’Afrique du Sud : laboratoire de l’Apartheid

L’apartheid en Afrique du Sud : partie III : un pay meurtri, tourné vers l'avenir

Archives radio Canada et vidéo concernant Mandela

Quelques citations de Nelson Mandela extraites de son livre “Un long chemin vers la liberté”

La vie de Nelson Mandela après son engagement auprès de l’ANC

Discours d’investiture à la présidence de l’Afrique du Sud

Biographie détaillée émaillée de citations de Nelson Mandela

Film : "Goodbye Bafana" de Bill August, sortie en avril 2007

 

 

 

 

La responsabilité des États

Les droits de l'homme

Les grandes contestations de l'histoire

Histoire de l'esclavage

Un long chemin vers la liberté de Nelson Mandela. Le Livre de Poche 11/12/1996

Présentation de l'éditeur.

Commencés en 1974 au pénitencier de Robben Island, ces souvenirs furent achevés par Nelson Mandela après sa libération, en 1990, à l'issue de vingt-sept années de détention.

Rarement une destinée individuelle se sera aussi étroitement confondue avec le combat d'un peuple et le devenir d'une nation. Né et élevé à la campagne, dans la famille royale des Thembus, Nelson Mandela gagne Johannesburg où il va ouvrir le premier cabinet d'avocats noirs et devenir un des leaders de l'ANC. Dès lors, à travers la clandestinité, la lutte armée, la prison, sa vie se confond plus que jamais avec son combat pour la liberté, lui conférant peu à peu une dimension mythique, faisant de lui l'homme clef pour sortir son pays de l'impasse où l'ont enfermé quarante ans d'apartheid.

Document majeur sur un des grands bouleversements de la fin du XXe siècle, ce livre est aussi le témoignage d'un combat exemplaire pour la dignité humaine.

"L'Apartheid" de Nelson Mandela. Editions de Minuit, 1988. Ce livre est le texte de deux plaidoiries.

"Plus haut que l'espoir" de Fatima Meer, Nelson Mandela. Présence Africaine

"Goodbye Bafana : le regard de l'antilope" de James Gregory et Bob Graham. Robert Laffont, 4 avril 2007.

Présentation de l'éditeur :

« Aujourd'hui prennent fin les merveilleuses heures que nous avons passées ensemble pendant ces deux dernières décennies. Mais vous resterez toujours dans mes pensées. » Nelson Mandela à James Gregory, le 11 février 1990, jour de sa sortie de prison.

La sortie du film Goodbye Bafana, de Bille August (sélection officielle du Festival du film de Berlin), est l'occasion de relire l'émouvant témoignage de James Gregory, Le Regard de l'antilope.

Lorsque James Gregory, jeune gardien de prison assigné à la surveillance d'un groupe de terroristes noirs au pénitencier de Robben Island, a vu Nelson Mandela pour la première fois, il le haïssait de toutes ses fibres. Et pourtant, une amitié profonde est née entre eux. Enfant, James avait grandi dans une ferme africaine, avec l'horizon pour limite, et un jeune Zoulou comme ami et compagnon de jeu. Mais à l'âge adulte, dressé par des années d'apprentissage à l'apartheid, il avait la haine au coeur pour ceux qui n'étaient pas de sa couleur.

Le récit d'une amitié profonde, unique, entre Nelson Mandela et son jeune geôlier. Le Regard de l'antilope raconte comment sa rencontre avec Mandela - celui qui lui a appris à voir le monde autrement qu'en noir et blanc - a changé la vie de James Gregory ; comment les deux hommes en sont venus à partager les mêmes peines et les mêmes drames, les mêmes bonheurs volés - et le même idéal.

James Gregory donne à ce témoignage très personnel une dimension universelle. Un portrait inoubliable de Nelson Mandela.

"Mandela" Le portrait autorisé de M. Maharaj et A. Kathrada Acropole, 5/10/2006

"Mandela" de Mike Nicol. Acropole, 28/06/2006

Présentation de l'éditeur:

Un événement mondial : appuyé par une campagne média internationale, la biographie illustrée autorisée de Nelson Mandela, préfacée par Kofi Annan et Mgr Desmond Tutu. Un ouvrage extraordinaire évoquant les années de lutte, de captivité et d'accession au pouvoir d'un homme et d'un peuple.

Le 11 février 1990, un homme âgé, très digne, marchant main dans la main avec la femme dont il a été séparé durant vingt-sept ans, quitte sa prison sud-africaine pour entrer dans l'Histoire. Depuis cet instant, le courage et l'autorité morale de Mandela ont constitué une lueur d'espoir, non seulement pour sa nation profondément divisée, mais pour l'Humanité toute entière.

Cet ouvrage superbe et massif rassemble une impressionnante collection de photographies, de documents, de lettres originales et de carnets de prison, ainsi que le témoignage d'une soixantaine de compagnons de lutte, d'amis proches et de personnalités comme Bill Clinton, Bono, Thabo Mbeki, Tony Blair, Mohamed Ali, sans oublier Kofi Annan et Mgr Desmond Tutu, qui l'ont préfacé. Comprenant également une longue interview exclusive de Nelson Mandela, cet ouvrage d'exception raconte de l'intérieur une extraordinaire aventure humaine et politique qui ne peut laisser indifférent.

Il sera lancé le 4 octobre et remis officiellement à Nelson Mandela sous l'oeil des caméras du monde entier par Mac Maharaj et Ahmed Kathrada, compagnons de longue date et consultants éditoriaux du livre.

Biographie de l’auteur Les consultants éditoriaux du livre sont Mac Maharaj et Ahmed Kathrada, deux membres influents de l'ANC, compagnons de lutte et de captivité de Nelson Mandela.

"Nelson Mandela"-Leçon de vie pour l'avenir" de Jack Lang. Perrin, 6/1/2005.

Présentation de l'éditeur :

" Mandela est devenu un héros. C'est ce mythe dont j'ai voulu raconter la genèse, la force et l'exemplarité. J'ai eu la chance et le privilège de rencontrer Mandela voilà plus de dix ans après avoir contribué avec bien d'autres militants au boycott de l'ancienne Afrique du Sud et milité pour sa libération.

L'homme se confond avec sa légende : un farouche combattant de l'espoir, un sage confronté à la tyrannie et profondément un homme de culture épris de beauté. C'est cette communauté de vue, d'esprit et d'action qui m'a rapproché de lui et c'est pour cela que j'ai choisi d'aborder ce personnage d'exception et tenté de le faire découvrir aux nouvelles générations.

Mandela, né en 1918, c'est à la fois le rebelle, qui entend combattre l'injustice faite par des Blancs. D'abord, par le droit et dans la non-violence, comme un Gandhi, puis dans l'illégalité et la clandestinité dès 1944.

C'est aussi le captif sans haine qui découvre le théâtre en prison, se transforme en homme d'Etat prêt à donner sa mesure, sitôt libéré, dans une négociation impossible où l'écoute, la tolérance et la démocratie lui permettent d'éviter un bain de sang. C'est enfin celui qui renonce à la revanche pour incarner une "nation arc-en-ciel". J'ai souhaité être modestement un passeur de cette destinée auprès des lecteurs d'aujourd'hui, et notamment les plus jeunes. " Jack Lang.

"Nelson Mandela" de Jean Guiloineau. Payot-Rivages, 16/02/2004

Présentation de l'éditeur :

Chacun se souvient de ces images du 11 février 1990, retransmises par les télévisions du monde entier : après 27 années et 190 jours de prison, Nelson Mandela, que le pouvoir blanc d'Afrique du Sud avait souhaité briser et dont il avait voulu étouffer la voix, retrouvait la liberté.

Cette biographie retrace son itinéraire, depuis sa naissance dans le Transkei en 1918 jusqu'aux élections générales d'avril 1994, en passant par les années d'enfance et de formation, par la lutte, la clandestinité et le long séjour dans les geôles sud-africaines.

Un grand destin, un grand combat pour la cause de la liberté. Une vie tout entière consacrée à lutter pour les siens. Ce livre fera découvrir l'homme qui a changé l'histoire de l'Afrique du Sud.

Biographie de l'auteur :

Jean Guiloineau, journaliste et écrivain, est aussi traducteur de nombreux auteurs sud-africains comme Breyten Breytenbach, André Brink et Nadine Gordimer

"Nelson Mandela"- Le dernier titan" de Alfred Bosch. L'Harmattan, 20/02/1997

Pour de jeunes lecteurs :

"Mandela l'Oeil et le mot" de W.Wilson. Mango, Albums DADA, Jeunesse, 19/09/2001

Après l’album consacré à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, sorti dans la même collection, William Wilson récidive en habillant des textes et des photos du leader sud-africain Nelson Mandela.

Ici, l’atmosphère enfantine créée par des collages hauts en couleurs magnifie le mythe populaire. Plus d’une photo en noir et blanc y sera, de fait, perçue comme une icône de l’Histoire. Ovation. Une foule de silhouettes anonymes et bariolées manifeste dans ces pages, actrices et acteurs du combat contre l’oppression raciste en Afrique du Sud. Petits ou grands, laissons-nous bercer par ces grandes phrases qui font vibrer les peuples en marche vers la démocratie… Un chaleureux hommage à Mandela.

(Source : africultures.com)

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à la page "Actes exemplaires"